Antivirus Pour Mac – Est-Ce Vraiment Nécessaire ?

La question de savoir si les Mac nécessitent un antivirus n’est pas une nouveauté pour les utilisateurs d’appareils pommés.

​Je l’ai moi-même posé à mon vendeur à l’époque ou j’ai acheté mon premier Mac il y a maintenant plusieurs années. Mon PowerBook G4 a été connecté à Internet, sans protection, pendant environ une décennie… Il tourne toujours à ce jour et n’a pas encore été victime de logiciels malveillants.

​En effet, dirigez-vous sur les forums sur le site Web Apple Store et vous trouverez toujours la même réponse : « Vous n’avez pas besoin de logiciels de sécurité sur un Mac».

attention a quels sites vous visitez

Il s’agit selon moi d’une simplification d’un problème plutôt complexe.

Voici donc quelques unes de mes raisons pour et contre la suggestion, le fait, que les Mac ne nécessitent pas d’antivirus, avec ce que j’espère être un verdict définitif pour chaque utilisateur en fin d’article.​

Mise à jour 2017 : deux rapports tombés début 2017 suggèrent que les Macintosh deviennent de moins en moins sécurisés (rien d’étonnant ici vu le succès rencontré dernièrement par les produits Apple). Le très célèbre (et sérieux) site Business Insider suggère même que les Mac sont maintenant plus vulnérables aux virus et aux attaques que les PC Windows ! Et de nouveaux logiciels malveillants pour Mac débarquent régulièrement et qui peuvent geler nos ordinateurs Apple, voir pire. Bien que je sois loin de partager cet avis plutôt alarmiste de mes confrères, il est bon de faire un point sur le pour et le contre :

Pourquoi les Mac ont besoin d’antivirus, d’un logiciel de sécurité

Il n’existe aucune raison technique pour laquelle Mac OS ne peut pas être ciblé par les cybercriminels. En effet, comme pour tout système informatique, il existe des failles dans la nature : bien qu’ils soient principalement des chevaux de Troie, et exigent un utilisateur qu’il les installe à tort, il est bon d’être conscient de la menace.

Vous pouvez également envisager d'utiliser un antivirus sur votre Mac si, pour une raison ou une autre, vous pourriez être ciblé individuellement, si vous avez accès à des données sensibles ou de grande valeur, par exemple. Si vous choisissez d'acheter un antivirus Mac, consultez ma présentation.

Oui, les criminels ciblent les systèmes d’opération les plus utilisés (Hein Bilou ?), le nombre d’utilisateurs de Mac ayant été relativement faible depuis leurs débuts, mais malheureusement cette situation et en train de changer avec l’engouement qu’ont su insuffler Steve Jobs et Apple depuis près de 10 ans maintenant.

Windows devient de plus en plus sécurisé – Windows 8 et Windows 10 sont les Windows les plus sécurisés – et le marché Mac dans les pays riches de l’Ouest est d’environ 20 à 30 pour cent (avec une très forte progression). Lorsque vous considérez que les Mac coûtent cher, et que leurs propriétaires ont tendance à être plus aisés que les utilisateurs moyens de PC, ils commencent à ressembler à une cible plutôt attrayante pour les fraudeurs du web.

Il convient également de rappeler que l’utilisateur final est toujours le maillon le plus faible. De nombreux logiciels de sécurité existent pour vous protéger des mauvaises décisions utilisateurs – comme installer des applications qui semblent offrir quelque chose gratuitement, mais qui se révèlent être des logiciels espions ou des virus. Même les utilisateurs de Mac peuvent être victimes de ces techniques. Donc, pour le prix d’une tasse de café chaque semaine, il est plutôt logique de vouloir installer un logiciel de sécurité, pour être serein derrière.

Nos collègues de la presse spécialisée Mac offrent de nombreux guides définitifs du meilleur antivirus pour Mac. Ils sont régulièrement mis à jour, et il est intéressant de vérifier que certains des meilleurs produits antivirus Mac sont gratuits. À l’heure actuelle, le produit numéro un recommandé est BitDefender Antivirus et le numéro deux est Norton Antivirus.

Ce qui suit est le contre-argument pour savoir pourquoi les Mac n’ont pas besoin d’antivirus.

Pourquoi les Mac n’ont pas besoin d’antivirus, de logiciels de sécurité

Tout simplement, parce que toutes les preuves le suggèrent. J’ai eu un Mac non protégé connecté au Web depuis d’une décennie et je n’ai jamais eu le moindre problème. Pourquoi cela vaut donc la peine d’être étudié.

L’argument le plus souvent avancé est un élément simple : les parts de marché Apple sont trop faibles. Les cybercriminels ont tendance à se tourner plus vers Windows. Il y a quelque chose dans ce domaine – pratiquement tous les logiciels malveillants actuels existent pour générer de l’argent pour les criminels. Les hackers ne sont pas toujours connus pour leur inventivité, de sorte que la cible la plus courante et souvent la plus facile…

En pratique, les gangs cybercriminels se concentrent exclusivement sur Windows, car il y a plus d’utilisateurs Windows, oui, mais aussi parce que Windows est encore plus facile à pirater de part son infrastructure. En tant que système d’exploitation basé sur Unix, le Mac OS est, par sa nature même, plus protégé. C’est comme avoir une série de portes coupe-feu – même si le malware accède à votre Mac, il est incapable de se propager au cœur de la machine car celui-ci est bien compartimenté avec des permissions pour verrouiller le tout.

attention aux ransomeware et autres malwares

Les Mac ne sont pas intouchables, mais ils sont plus difficiles à exploiter que les PC Windows. Ainsi, tout comme un cambrioleur pourrait entrer dans une maison avec un système d’alarme mais choisira probablement l’habitation non protégée à côté, un Mac rend une cible moins attrayante dans un monde où seules les cibles attrayantes sont souvent attaquées.

Les versions les plus récentes de OS X, depuis OS X 10.8 Mountain Lion – ont par ailleurs grandement amélioré la sécurité sur Mac. Ils comprennent la fonction GateKeeper qui, par défaut, empêche les utilisateurs de Mac d’installer autre chose qu’un logiciel approuvé par Apple. L’existence de la boutique d’applications Appstore signifie que les utilisateurs d’ordinateurs Apple peuvent installer des logiciels avec une totale tranquillité d’esprit.

Et le manque de plugins Java et Flash supprime la tentation d’installer des versions corrompues des deux – précédemment les principaux vecteurs d’infection pour les Mac.

Les Mac ont-ils besoin d’antivirus : le verdict

Tout dépend ici de votre type d’utilisation et la façon dont vous surfez le web !

se proteger des cybercriminels sous macintosh

Je dirais que si vous utilisez votre Mac à la maison, principalement à des fins non commerciales, vous pouvez fermer cet article et continuer à fonctionner sans logiciel de sécurité. Oui, c’est un risque. Mais l’utilisation d’Internet est un risque en soi, et un risque calculé et considéré selon moi, l’utilisation d’un Mac sans Anti Virus est un risque valable car vous gagnerez en performances.

Je relativiserai bien entendu en vous disant que ce n’est probablement pas la meilleure option pour vous si vous téléchargez régulièrement du contenu en ligne (illégal ici nous nous somme compris 😉 et si vous visitez des sites plutôt louches (amateurs de films pour adultes…). Se protéger des virus c’est avant tout être regardant sur les liens sur lesquels on clique…

Si vous dirigez une entreprise avec une flotte de plusieurs Mac, ou un réseau partagé de Macs et de PC Windows, je suggérerais d’obtenir sans hésiter un certain niveau de protection. C’est une approche qui peut ne pas être nécessaire, mais si vous avez beaucoup à perdre, c’est un petit prix à payer pour la tranquillité d’esprit. Mieux vaut prévenir que guérir ici !

Vous pouvez également envisager d’utiliser un antivirus sur votre Mac si, pour une raison ou une autre, vous pourriez être ciblé individuellement, si vous avez accès à des données sensibles ou de grande valeur, par exemple. Si vous choisissez d’acheter un antivirus Mac, consultez ma présentation.

L’article Antivirus Pour Mac – Est-Ce Vraiment Nécessaire ? est apparu en premier sur Nettoyer Son Mac.

Advertisements

Nettoyage de Mac Gratuit – Quels Résultats ?

Mac et OS X ont une réputation soigneusement conçue – “Tout fonctionne à merveille en autopilote” – et Apple a historiquement régulièrement annoncé que les Macintoshs ne requièrent tout simplement pas le même type de maintenance ou connaissent les mêmes types de problèmes que leur concurrent direct Windows. Par conséquent, tout logiciel prétendant maintenir ou améliorer les performances de nos chers Mac a souvent été vivement critiqué par la base d’utilisateurs OS X.

nettoyer son macintosh

Il y a de bonnes raisons pour un tel scepticisme, bien sûr ; de nombreuses applications et utilitaires publiés au cours des années ont une valeur plus que douteuse, et certaines ont été totalement nuisibles aux données utilisateur. Les applications qui promettent d’augmenter la mémoire, qui permettent de prévenir les virus et de doubler miraculeusement les performances du système ont inondé la communauté des logiciels OS X au cours de la dernière décennie, et les utilisateurs en ont souvent pâtis.

Peut-on se fier aux logiciels de nettoyage gratuits pour Macintosh ?

balai de cleaning

Pouvez-vous être sûr que les nettoyeurs Mac gratuits sont sûrs ? Cela revient un peu comme acheter une maison construite par un groupe d’amateurs de lego dans leur temps libre. Cela pourrait fonctionner ou non. Aucune garantie toutefois.

Ne vous méprenez pas ; loin de moi l’envie ici de cracher sur touts les logiciels gratuits disponibles ! Il y a plein de merveilleuses applications gratuites pour Mac. Pourtant, la plupart d’entre elles sont destinés à de petites tâches et apportent seulement de simples améliorations en règle générale.

Qualité : les nettoyeurs gratuits font-ils leur travail ?

A l’évidence vous avez besoin d’un Mac plus rapide et plus performant et probablement de libérer de l‘espace libre sur votre disque. Vous préféreriez également que votre application de choix fonctionne rapidement et dispose d’une interface intuitive et claire. Et vous vous attendez à ce que votre Mac tourne mieux et offre de meilleures performances tout de suite.

Avec des nettoyeurs Mac gratuits, rien de tout cela ne peut être promis.

Les nettoyeurs gratuits sont généralement principalement utiles pour l’optimisation du système et ne sont utilisables que si vous êtes déjà plutôt familier avec le système et l’architecture OSX. C’est la raison pour laquelle la majorité d’entre eux viennent avec un contrat d’utilisateur qui vous demande si vous savez ce que vous faites…

En outre, les nettoyeurs gratuits, pour la plupart, possèdent une variété de fonctionnalités de nettoyage et d’options souvent assez limités. Soit parce qu’ils ont une version payante derrière avec les meilleures fonctionnalités souvent cachées… Après tout, ils sont gratuits, donc vous ne pouvez pas vous attendre à beaucoup plus de leur part.

logiciels de maintenance mac gratuits

Ce qu’il manquera toujours avec des logiciels de nettoyage Mac gratuits.

Les choses gratuites, comme les transports ou services publics, n’ont de sens que si les gens qui les gèrent reçoivent une compensation. Vous pouvez difficilement imaginer un système performant avec derrière des bénévoles à temps plein en charge. Il en va de même pour le développement de logiciels pour ordinateurs.

La plupart des gros logiciels payants du marché disposent d’un service complet de développeurs et de testeurs de qualité, et veillent à ce que leur logiciel fonctionne bien et ne ruine pas votre Mac. La sécurité est le point principal à considérer ici donc !

La plupart de ces compagnies savent ce qu’elles font et ont souvent une certaine expérience dans le domaine leur permettant de développer des logiciels faciles d’utilisation. Tout bon logiciel de maintenance Mac se doit d’être intuitif, pratique et rapide.

Oui mais la plupart des fonctionnalités présentent dans les logiciels payants peuvent être exécutés gratuitement via des utilitaires fournis par Apple !

Le problème principal que vous rencontrerez ici est que presque toutes les fonctionnalités offertes par des logiciels payants se trouvent ailleurs, et souvent gratuitement.

Des tâches comme la vérification et la réparation des autorisations de disque peuvent être effectuées dans l’application Utilitaire de disque de OS X, et des opérations plus avancées comme l’optimisation des services de lancement ou la réinitialisation de Spotlight peuvent être effectuées dans votre Terminal. De même, les fonctions de maintenance du système peuvent être exécutées manuellement via l’utilitaire gratuit OnyX, OmniDiskSweeper peut localiser et supprimer de gros fichiers, et des applications gratuites comme AppCleaner peuvent désinstaller les applications OS X et leurs fichiers associés.

Ici la principale question à vous poser et la suivante :

  • Avez vous le temps de vous occuper manuellement de toutes ces taches de maintenance ?
  • Avez vous une certaine connaissance du système d’exploitation OSX pour lancer et effectuer vous même certaines de ces taches ? (Certaines requièrent une relative connaissance du Terminal par exemple…)

Les utilisateurs avancés préféreront bien évidement effectuer plusieurs de ces taches de maintenance via leur cher terminal ou d’autres applications système OS X.

Tout ici est question de facilite d’utilisation et de commodité !

Prenons ici l’exemple du logiciel le plus connu Clean My Mac, avec un prix de 55,15 $ pour un Mac (82,75 $ pour 2 Mac ou 124,20 $ pour 5 Mac), vous voudrez prendre votre décision d’achat en fonction de la commodité que va vous apporter un logiciel comme CleanMyMac 3. Il existe en effet quelques fonctionnalités uniques et utiles, telles que le tableau de bord, les alertes de santé et l’utilitaire de barre de menu, mais la plupart des fonctionnalités offertes par CleanMyMac 3 peuvent clairement être trouvées ailleurs.

A vous ici de décider qu’elle est la valeur réelle de votre temps. Pour un nettoyage gratuit et complet de votre Mac, vous passerez un peu de temps à lancer diverses applications et utilitaires système OS X pour exécuter manuellement chaque opération que CleanMyMac 3 offre…

  • Attention : une dernière note ici : comme toute application capable de supprimer des données, les utilisateurs doivent faire preuve d’une extrême prudence lorsqu’ils utilisent les fonctionnalités de nettoyage des applications payantes. Ne nous trompez pas, les applications font généralement un excellent travail de protection des fichiers système critiques mais des erreurs peuvent encore être faites si l’utilisateur n’est pas prudent !

En espérant vous avoir aide à cerner les principales différences entre logiciels de nettoyage payants et gratuits pour Macintosh !

L’article Nettoyage de Mac Gratuit – Quels Résultats ? est apparu en premier sur Nettoyer Son Mac.

Qu’est-ce que la mémoire virtuelle sur le Mac ?

Vous avez peut-être déjà entendu le terme mémoire virtuelle utilisée dans le contexte de votre Mac (ou de tout ordinateur), mais quel rôle remplie t-elle exactement et pourquoi est-ce nécessaire dans votre système ?

Il existe de nombreux mécanismes utilisés par Mac OS X pour gérer les ressources système de votre ordinateur et la mémoire virtuelle n’est qu’un des rouages de ce système assez complexe.

Cet article fournit un bref aperçu de ce que vous devriez savoir sur la mémoire virtuelle et devrais vous aider à obtenir une meilleure compréhension de votre système qui vous aidera a obtenir les meilleures performances possibles.

Alors, qu’est-ce que la mémoire virtuelle ?

Votre Mac est livré avec une quantité limitée de mémoire physique (RAM) installée par défaut. La mémoire est essentielle pour tout ordinateur pour exécuter des applications et effectuer toutes les opérations commandées par l’utilisateur.

quantité de ram disponible sur matre macintosh

La mémoire doit être aussi rapide que possible pour maximiser les performances de votre Macintosh !

Heureusement pour nous utilisateurs, les prix des barrettes de RAM ont considérablement chuté ces dernières années. Néanmoins, chaque ordinateur possède une quantité définie de mémoire afin que Mac OS X puisse effectivement utiliser plus que ce qui est physiquement disponible sur votre système.

C’est là que la mémoire virtuelle entre en jeu – vous pouvez l’envisager comme une sorte d’extension de la mémoire réelle présente sur votre système, bien que beaucoup plus lente car c’est en fait un espace physique sur votre disque dur (SSD ou Fusion Drive, si vous en avez un d’installé).

Disons que vous disposez de 8 Go de mémoire principale sur votre Mac et d’un disque dur de 1 To (ce qui correspond à une config de base chez Apple dernièrement). Si Mac OS X doit utiliser tous les 8 Go de mémoire, il a aussi la possibilité d’utiliser n’importe quel espace libre sur votre disque dur comme extension de cette mémoire.

Malheureusement, la mémoire virtuelle est beaucoup plus lente que la RAM physique installée sur votre ordinateur, car les disques durs ne peuvent pas suivre la vitesse des puces de mémoire.

Pourquoi la mémoire virtuelle est-elle si importante ?

La mémoire virtuelle peut être essentielle pour votre Mac, simplement parce qu’il n’y a pas toujours suffisamment de mémoire physique de disponible pour exécuter toutes les applications que vous avez ouvertes.

macmemory_sodimm_angle_3

Lorsque j’écris cet article, j’ai déjà 10 applications d’ouvertes (Safari, Word, iTunes, Messages, Skype, mon moniteur d’activité, Mail et mon Finder…) et de nombreux processus en cours. Toutes ces applications nécessitent une certaine quantité de mémoire allouée pour fonctionner efficacement – dans mon cas, ils utilisent 5,63 Go de RAM de mon Mac, et plus les applications sont ouvertes, plus la mémoire sera utilisée.

Si toute la mémoire est utilisée, mon ordinateur va commencer à utiliser la mémoire virtuelle et toute la machine verra une diminution marquée de ses performances. Avez-vous déjà vu apparaitre le fameux ballon de volley Apple sur votre écran ? Cela arrive souvent lorsque vous manquez de mémoire et que la mémoire virtuelle est totalement utilisée.

Combien de mémoire virtuelle utilise mon Mac ?

Il existe un moyen simple de connaître la quantité de mémoire utilisée par votre Mac et de vérifier la bonne utilisation de la mémoire virtuelle par votre système, ainsi que d’autres informations telles que le nombre de “sorties de page” et “page ins”. Le terme important ici est page ins, car il donne une indication de la quantité de mémoire virtuelle utilisée et ce en temps réel !

Pour voir ce que votre Mac fait sous le capot, ouvrez votre moniteur d’activité – c’est une application native incroyablement utile et puissante qui se trouve dans le dossier Applications -> Utilitaires. Lorsqu’il s’ouvre, accédez à la section Mémoire système pour afficher plus de détails sur l’utilisation de la mémoire. Cliquez sur la colonne Mem Réelle pour trier la liste en fonction de la quantité de mémoire utilisée.

Au bas de la fenêtre principale, se trouvent quelques détails sur la mémoire disponible, ainsi que sur la taille de la mémoire virtuelle, le nombre d’entrées de page et les sorties de page.
Pour plus de détails sur le moniteur d’activité, consultez mon tutoriel ici.

Améliorez la performance de votre Mac

Comment pouvez-vous maximiser les performances de votre Mac en termes de mémoire ?

installation de barettes de ram sur macbook

Installation de barettes de ram sur macbook

Changement RAM sur les nouveaux iMac

Changement de la RAM sur les anciens iMac

Le moyen le plus simple est, de loin, d’augmenter la quantité de RAM installée dans votre Mac.

La plupart des Mac viennent aujourd’hui avec environ 4 ou 8 Go de mémoire principale, ce qui est plus que suffisant pour la plupart des utilisateurs.

Si vous êtes un utilisateur avancé ou si vous exécutez fréquemment des dizaines d’applications ou des taches plutôt lourdes via des logiciels de montage photo ou vidéo par exemple (Adobe Lightroom, Aperture, Final Cut Pro X…) 8 Go peut vraiment être un peu trop léger !

Il existe même des applications disponibles sur le Mac App Store qui vous aideront à récupérer la mémoire inutilisée par les applications.

Les prix de la mémoire physique ont diminué ces dernières années et il est maintenant possible d’acheter deux barrettes de RAM de 4 Go pour environ 50 E (il est beaucoup moins coûteux d’acheter de la RAM après avoir acheté votre Mac auprès de sociétés telles que Crucial ou autres que de l’acheter directement chez Apple ! L’installation est extrêmement facile en plus, pas de démontage nécessaire ici…).

achat de ram supplementaire corsair

Passage au SSD

Peut-être que la meilleure façon d’améliorer la performance globale de votre Mac est d’acheter un lecteur SSD. Même si votre Mac utilise la mémoire virtuelle, un SSD est vraiment plus rapide qu’un disque dur traditionnel (HDD ou qu’un Fusion Drive…), car il ne contient pas de pièces mobiles, de sorte que la combinaison de mémoire supplémentaire et d’un SSD peut vraiment vous faire sentir la différence, comme si vous aviez accès à un Mac neuf et plus rapide.

Pour obtenir les meilleurs guides sur la façon d’accélérer et de dépanner votre Mac, consultez …

L’article Qu’est-ce que la mémoire virtuelle sur le Mac ? est apparu en premier sur Nettoyer Son Mac.

Comment réduire l’utilisation de la mémoire sur Mac

Vous semblez passer la moitié de votre vie à regarder le curseur Apple (ballon de volley) ? Peut-être que vous avez remarqué que les applications prennent plus de temps à lancer, ou peut-être que votre MacBook dans son ensemble prend plus de temps pour démarrer.

L’un des principaux facteurs qui détermine la performance globale de votre Mac, c’est la quantité de mémoire disponible.

Donc, si vous rencontrez des problèmes de performance, votre première étape devrait être d’essayer de libérer de la mémoire système. En fait, la réduction de la quantité de mémoire que vous utilisez est toujours une bonne idée si vous voulez un Mac plus rapide et plus réactif (et qui ne veut pas un ordinateur plus rapide et plus réactif ?)

Dans cet article, je vais vous montrer comment vérifier l’état actuel de la mémoire de votre Mac, avant de partager 6 conseils pour libérer un maximum de mémoire sur votre installation.

 

Où est-ce que toute cette mémoire est utilisé ?

 

Si vous souhaitez faire des économies au niveau utilisation de la mémoire, vous devez comprendre comment votre Mac consomme actuellement de la mémoire.

Heureusement, votre appareil de marque Apple a déjà accès à un outil puissant qui vous permet de contrôler exactement ce qui se passe avec votre RAM – cet outil s’appelle le moniteur d’activité.

Pour lancer le moniteur d’activité, ouvrez votre «Finder» et sélectionnez «Applications> Utilitaires> Moniteur d’activité». Assurez-vous que l’onglet «Mémoire» est sélectionné.

mémoire utilisée moniteur activite

 

Cet onglet contient un graphique «Mémoire tampon», qui est l’endroit idéal pour commencer à analyser la façon dont votre Mac utilise la mémoire. Ce graphique, utilise des couleurs pour communiquer (en temps réel) l’état de la mémoire et si celle-ci est bonne ou mauvaise.

 

  • Vert. Des ressources de mémoire sont disponibles.
  • Jaune. Les ressources sont toujours disponibles mais elles sont actuellement utilisées par des processus de gestion de la mémoire tels que la compression.
  • Rouge. Votre Mac manque de mémoire et utilise votre disque dur pour la mémoire. Vous devez libérer de la mémoire dès que possible !

 

En approfondissant, à droite du graphique “Pression sur la mémoire”, vous trouverez «Mémoire utilisée», qui fournit des données exactes sur la quantité totale de mémoire consommée par vos applications et OS X.

pression sur la memoire

Mais nous pouvons faire mieux que ça ! Le moniteur d’activité range ces données dans les catégories suivantes :

 

Mémoire physique disponible. La quantité totale de mémoire utilisée par les applications et leurs processus.

Memoire Résidente. En règle générale, c’est la mémoire nécessaire pour supporter les fonctions principales de votre ordinateur.

Memoire Compressé. Pour rendre plus de mémoire disponible pour d’autres processus, OS X compressera parfois des données dans la RAM, ou l’échange sur votre disque dur. En règle générale, si la mémoire compressée est égale ou supérieure à 20% de votre mémoire, cela suggère qu’il y a un problème et que vous devriez regarder combien d’applications et de processus fonctionnent actuellement sur votre machine.

Fichier échange utilisé. Bien qu’un petit nombre soit acceptable, si le moniteur d’activité affiche une valeur élevée Fichier échange utilisé (Swap Used en Anglais), cela indique que le système n’a pas assez de RAM pour répondre aux exigences des applications et des processus en cours d’exécution. Encore une fois, vous devriez examiner exactement ce qui se passe sur votre Mac – ce qui tombe a pic pour de notre prochaine section !

Mémoire de l’application. Quantité d’espace utilisée par les applications.

 

  1. Bannissez les applications et les processus qui prennent de la mémoire

 

Vous pouvez avoir un MacBook avec les meilleures specs du marché, si vous disposez d’un tas d’applications en arrière-plan, votre Mac ne sera pas à la hauteur de son potentiel et va ramer : éventuellement, le meilleur ordinateur portable aura du mal à trouver suffisamment de RAM pour supporter toutes ces applications.

Bien que vous puissiez résoudre ce problème en achetant plus de barrettes de RAM, une alternative beaucoup plus facile (et moins chère) est de fermer toutes les applications dont vous n’avez pas besoin actuellement, en particulier si ces applications tirent sur votre mémoire.

Heureusement, l’onglet “Mémoire” du moniteur d’activité ne contient pas seulement des statistiques liées à la mémoire. Il affiche également toutes les applications et processus qui fonctionnent sur votre ordinateur portable, plus la quantité de mémoire utilisée par chaque application ou processus. Ceci est idéal pour identifier les éléments qui consomment de grandes quantités de mémoire et pour les fermer.

moniteur activité processeur mac

 

Comme un mot d’avertissement, cependant, il n’est pas toujours facile de déterminer ce qu’est un processus de son nom seul – qu’est-ce que kernel_task, de toute façon ? Et pourquoi a-t-il besoin de tant de mémoire ?

Vous devriez éviter de fermer un processus si vous ne savez pas exactement ce a quoi sert ce processus. Heureusement, il existe un moyen simple d’en apprendre davantage sur tout processus Mac : démarrez votre moteur de recherche préféré et faites des recherches, ce qui est souvent aussi simple que Google : «qu’est-ce que Kernel_task ?

Vous fermez généralement les applications de façon normale (en cliquant sur le bouton rouge dans le coin supérieur gauche), mais si une application refuse de répondre ou si vous terminez un processus, vous pouvez déclencher le fermer de force en sélectionnant cet élément dans votre moniteur d’activité, puis en cliquant sur le bouton ‘Forcer un processus a quitter’ (vers le haut à gauche de la fenêtre moniteur d’activité).

Le moniteur d’activité est un outil puissant, mais l’une des façons les plus efficaces d’assurer que vos applications ne prennent pas trop de mémoire, est d’être très sélectif quant aux applications que vous téléchargez en premier lieu.

Moins d’applications installées, signifie moins d’applications en cours d’exécution. C’est aussi une bonne idée de nettoyer votre MacBook de temps en temps, car cela permet de réduire le nombre d’applications, tout en libérant de la mémoire précieuse.

 

  1. Faites le tri dans vos widgets

Si vous utilisez OS X 10.4 ou supérieur, vous avez certainement accès au tableau de bord. Bien que quelques widgets de tableau de bord bien sélectionnés puissent fournir un accès rapide et facile à toutes sortes de fonctionnalités utiles, ajouter trop de widgets à votre tableau de bord peut mettre la mémoire de votre Mac sous pression.

Si votre tableau de bord commence à paraître encombré, demandez-vous si vous utilisez vraiment tous ces widgets de façon quotidienne. Si vous ne le faites pas, vous voudrez peut-être les bannir du tableau de bord.

les widgets presents sur mac osx

  1. Désactiver l’option de redémarrage des applications

Depuis OS X Lion une fonctionnalité qui relance automatiquement les applications dans l’état ou vous les avez laissées est disponible sur votre mac. Si vous avez la mauvaise habitude de quitter votre navigateur sans fermer tous les onglets ouverts, vous avez probablement déjà rencontré une ouverture de safari entrainant la restauration de plusieurs onglets.

Bien que cette fonctionnalité puisse être utile, si vous laissez régulièrement les onglets ouverts ou quittez des applications comme Numbers sans fermer tout vos documents ouverts, toutes ces fenêtres supplémentaires peuvent avoir un impact négatif sur la mémoire de votre Mac.

Pour éviter que les applications ne se lancent avec plusieurs documents ou onglets déjà ouverts, accédez à vos “Préférences système …” et sélectionnez “Général”, puis «Fermez la fenêtre lorsque vous quittez une application».

 

  1. Empêcher les applications de se lancer automatiquement

Une ou plusieurs applications semblent s’ouvrir automatiquement dès que vous démarrez votre Mac ?

Il y a deux raisons pour lesquelles cela se produit :

Vous avez laissé ces applications ouvertes lorsque vous êtes déconnecté.

Si vous avez l’habitude de vous déconnecter sans prendre le soin de tout fermer, vous souhaiterez peut-être que votre Mac ne restaure pas vos applis lorsque vous vous reconnectez la fois d’après.

Pour commencer a neuf, essayez de vous déconnecter de votre Mac, puis dans la boîte de dialogue “Êtes-vous sûr de vouloir ….”, Désélectionnez la case à cocher “Restaurer fenêtres lorsque vous vous connectez”.

Ces applications doivent être lancées automatiquement lors de la connexion.

Certaines applications se chargent de se lancer chaque fois que vous démarrez votre Mac, ce qui signifie que vous consommez de la mémoire supplémentaire dès le début !

Pour empêcher les applications de se lancer automatiquement, ouvrez vos «Préférences système» et sélectionnez «Utilisateurs et groupes». Sélectionnez votre compte dans le menu de gauche, puis sélectionnez l’onglet «Ouverture» pour accès a une liste de toutes les applications qui sont configurés pour être lancés automatiquement au démarrage. Essayez d’enlever autant d’éléments de cette liste que possible.

 

  1. Faites vos mises à jour

faire les mises a jour osx

Même si rester sur une ancienne version de OS X semble logique si vous êtes satisfait de la performance générale de votre Mac. Ce n’est pas nécessairement la meilleure option, car les versions plus récentes d’OS X présentent toutes sortes d’améliorations, dont certaines peuvent grandement influencer la façon dont votre Mac gère la mémoire. En règle générale, vous devrez toujours vous mettre a jour a la dernière version de OS X que votre Mac peut prendre en charge.

Cela s’étend également aux applications – les nouvelles versions peuvent améliorer la façon dont une application consomme de la mémoire, alors prenez toujours le temps d’installer toutes les mises à jour disponibles.

Les mises à jour permettent par ailleurs de boucher des failles de sécurité potentielles c’est la raison pour laquelle il est bon de les faire le plus régulièrement possible ! Mon conseil personnel et de faire très attention sur les « grosse » MAJ OSX qui peuvent entrainer des incompatibilités Hardware (très rare) mais surtout logicielles.

 

  1. Désinstaller le Flash

La technologie Flash est connue pour consommer plus que sa juste part des ressources du système. La désinstallation du Flash il y a quelques années (vraiment avant la popularité des iPhones et l’adoption généralisée du HTML 5 sous la pression de Google et ses partenaires) avait vraiment un impact sur votre expérience de navigation sur le web, mais ces dernières années, l’utilisation du Flash a grandement diminué, celui-ci étant considéré comme vraiment trop lourd, trop lent et pas optimal si vous souhaitez référencer votre site web par exmple…

desinstaller le flash de votre mac

Ainsi, la navigation sur le Web sans Flash est désormais totalement faisable. Une solution facile est celle qui consiste à désinstaller le Flash de votre machine et d’utiliser Chrome uniquement lorsque vous avez besoin de Flash (Youtube par exemple). Google Chrome a intégré le Flash dans son navigateur afin de ne pas avoir à l’installer séparément.

Pour désinstaller le Flash sur votre télécharger le désinstallateur d’Adobe qui vous aidera dans ce procédé.

L’article Comment réduire l’utilisation de la mémoire sur Mac est apparu en premier sur Nettoyer Son Mac.

15 raisons pour lesquelles votre Mac fonctionne lentement !

Votre Macintosh est de plus en plus lent au point que votre productivité en prenne un coup ? Vous en avez assez de voir le curseur (balle de volley multicolore) tourner ?

Les Mac, comme tous les ordinateurs, peuvent fonctionner plus lentement au fil du temps, mais cela ne doit pas pour autant être une fatalité !

En effectuant quelques simples réglages de maintenance et de nettoyage, vous pouvez les faire fonctionner comme neuf en un rien de temps.

1. Vous avez besoin de plus de mémoire

La mise à niveau de votre RAM vous donnera probablement la plus grande augmentation de vitesse et le plus de confort derrière niveau utilisation.

mémoire utilisée moniteur activite

Vous pouvez utiliser l’application Moniteur d’activité (dans vos Utilitaires dans le dossier Applications) pour vérifier si votre Mac a besoin ou pas de plus de RAM.

Cliquez sur l’onglet Mémoire du système et regardez le graphique circulaire en bas de votre fenêtre. Si le graphique est en grande partie rouge ou orange, vous êtes en manque de RAM. Regardez également les numéros d’entrée et de sortie de la page, si ceux-ci augmentent constamment, il est temps de mettre à niveau votre RAM.

2. Caches, fichiers temporaires

Cela ne fais jamais de mal à de vider régulièrement ses caches, ses fichiers journaux et les objets autres fichiers temporaires qui squattent votre système ! Un moyen simple de faire de tri dans ces fichiers est d’utiliser une application comme CleanMyMac 3. Ou vous pouvez supprimer les fichiers cache manuellement, ils peuvent être trouvés dans le dossier suivant Home / Library / Cache .

3. Listes de lecture intelligentes sur iTunes

Les listes de lecture intelligentes peuvent rendre iTunes plus lent car elles doivent être rechargés à chaque fois que iTunes est lancé. Désactivez la mise à jour en direct en allant dans Fichier, Modifier la liste de lecture intelligente et décochez l’option mise à jour en direct.

listes de lecture intelligente itunes

4. Trop de widgets sur votre tableau de bord

Chaque Widget sur votre tableau de bord utilise de la mémoire. Vous pouvez bien entendu vérifier l’utilisation de vos widgets en utilisant votre moniteur d’activité. Retirez tous les widgets que vous n’utilisez pas ou qui prennent un max de ressources à l’aide du panneau de commande du tableau de bord.

5. Bureau encombré

Un grand classique chez les utilisateurs de tout type de PC…Avoir trop de fichiers et de dossiers sur votre bureau peut ralentir votre machine. Placez plutôt ces fichiers dans des dossiers (documents, images, vidéos…) dans votre répertoire personnel ou créez des alias sur le bureau.

bureau pleins de raccourcis

6. Un OSX pas à jour

L’utilisation d’une mauvaise version de votre système d’exploitation peut causer toutes sortes de problèmes, y compris rendre votre Mac plus lent ! Gardez votre système à jour sur un Mac est tellement simple qu’il n’y a vraiment aucune excuse.

Cliquez simplement sur Mise à jour logicielle dans le menu Apple (en haut à gauche). Vous pouvez également programmer votre Mac pour vérifier automatiquement les mises à jour, accéder aux Préférences système et à la mise à jour du logiciel et cochez Vérifier les mises à jour. Vous pouvez modifier la fréquence des contrôles à l’aide du menu déroulant.

Depuis Snow Leopard et l’introduction du Mac App Store, vous avez aussi la possibilité de mettre à jour vos Apps via le logiciel et le store.

7. Fichiers de préférences corrompus

Les fichiers de préférences peuvent facilement devenir corrompus et peuvent rendre les programmes dangereux ou les faire fonctionner lentement.

Si votre Mac fonctionne lentement à l’aide d’une application particulière, vous pouvez essayer de supprimer son fichier de préférence et de relancer l’application (les applications créent un nouveau fichier lorsqu’elles sont relancées si elles ne peuvent pas en trouver un).

Il est conseillé de faire une sauvegarde de l’ancien fichier au cas où vous perdriez des paramètres difficiles à reproduire.

8. Conflits d’autorisation

Certains problèmes liés aux applications qui fonctionnent lentement ou qui agissent de façon étrange peuvent être corrigés en réparant les autorisations.

Tous les fichiers dans Mac Os X fonctionnent grâce a un système d’autorisations, qui déterminent les niveaux d’accès que vont avoir les utilisateurs du système sur certaines applications. Parfois, les autorisations peuvent être incorrectes ou non conformes au attentes du système d’exploitation.

Pour réparer les autorisations de disque, vous pouvez utiliser l’application Utilitaire de Disque (dans / Applications / Utilitaires). Sélectionnez votre disque de démarrage et cliquez sur l’onglet Premiers secours, puis cliquez sur le bouton Réparer les autorisations de disque.

Vous pouvez aussi utiliser un logiciel comme Clean My Mac ou Onyx pour faire ce travail et même l’automatiser en le planifiant !

 

9. Votre disque dur est presque plein

Votre Mac utilise automatiquement l’espace libre présent sur votre disque dur en tant que mémoire virtuelle pour libérer de la RAM (quand votre RAM/mémoire physique est pleine).

Essayez de vous assurer que vous disposez d’au moins 10% d’espace disponible pour obtenir de meilleures performances.

 

10. Beaucoup d’Apps qui se lancent automatiquement des la connexion

Il est important de supprimer les programmes indésirables ou peu utilisés de vos éléments de connexion.

Pour modifier vos éléments de connexion, rendez-vous dans vos Préférences système puis Utilisateurs et Groupes et cliquez sur l’onglet Ouverture.

options ouverture lancement programmes

11. Applications inutilisées ou laissés à l’abandon

Toutes les applications en cours d’exécution utilisent votre mémoire et vos ressources CPU ! Quittez les applications si vous ne les utilisez pas pendant un certain temps. Certains programmes ont des problèmes de gestion de mémoire, ce qui signifie qu’ils ont tendance à consommer plus de mémoire que prévu…

13. Fonds d’écran animés ou effets visuels

Les fonds d’écran animés ou diaporama peuvent vraiment avoir une incidence sur les performances de votre machine, donc c’est une bonne idée de les désactiver.

Pareil pour les effets visuels du dock ou de vos fenêtres qui sont disponibles dans vos réglages système !

reglages effets visuels du dock

14. Navigateurs surchargés avec des extensions

Il y a beaucoup d’extensions disponibles sur Safari ou tout autre navigateur (comme Chrome ou Firefox par exemple), il est donc facile d’en installer un trop grand nombre.

Prenez quelques instants pour passer en revue vos add-ons (dans Safari, rendez vous dans vos préférences et dans extensions) et désinstallez celles que vous n’utilisez pas ou plus.

Pour des conseils sur comment optimiser au mieux Safari, consultez ma publication : Comment accélérer Safari.

extensions safari

15. Boîtes aux lettres surchargée

Si vous avez une boîte aux lettres massive avec des milliers d’emails, cela prendra plus de temps à charger. Essayez de supprimer les messages dont vous n’avez plus besoin et de ranger vos boîtes aux lettres les plus chargées dans des dossiers.

L’article 15 raisons pour lesquelles votre Mac fonctionne lentement ! est apparu en premier sur Nettoyer Son Mac.

Libérer de la mémoire sur votre Mac – Utilisation de la commande de purge du terminal

La gestion de la mémoire est un aspect très important de Mac OS. Vous trouverez que votre Mac fonctionne parfois lentement, après l’avoir utilisé pendant quelques heures. Ceci est dû à la création et à la gestion de la mémoire.

Souvent, Mac OSX ne libérera pas la mémoire pendant un certain temps, ce qui fait que celle-ci a tendance à s’accumuler. Si vous avez un mac avec seulement 2/4 Go de RAM, celle-ci peut être rapidement pleine. Une fois qu’elle est pleine, votre mac sera extrêmement lent et vous verrez que les applications se bloquent plus souvent ce qui entachera vos performances système.

Il existe un moyen simple de libérer de la mémoire sans forcement avoir à redémarrer votre mac !

 

Utilisation du terminal

sudo purge commande

L’utilisation du terminal pour libérer de la mémoire est un procédé plutôt simple, mais il va vous falloir vous lancer dans l’apprentissage de quelques lignes de code (et oui les Mac possèdent la même architecture). Nous allons nous pencher sur le fameux command purge, qui permet de se débarrasser de toute la mémoire inactive.

Le système vous montrera 4 différents types de mémoire.

 

  • La mémoire libre est une mémoire qui n’est pas utilisée, qui peut être utilisée par les applications.
  • Inactive est la mémoire qui a été utilisée avant mais n’est plus utilisée.
  • La mémoire active est celle que vos applications utilisent actuellement.
  • La mémoire filaire est la mémoire système utilisée par Mac OS.

Pour nettoyer la mémoire inactive, vous pouvez ouvrir des applications -> utilitaires -> terminal.

Avertissement – Veuillez prendre vos précautions avant de faire cette manipulation car celle-ci n’est pas totalement sans risque !

 

Tapez la commande : purge

Ensuite, appuyez sur Entrée.

 

Cela devrait prendre quelques minutes, entrainant peut-être un ralentissement du système jusqu’à ce que cette opération soit terminée. Une fois celle-ci finie, votre Mac devrait fonctionner beaucoup plus doucement.

 

Utilisation d’un logiciel

Si vous n’aimez pas utiliser le terminal, vous avez toujours la possibilité d’utiliser un logiciel. L’une des meilleures applications que j’ai testé est FreeMemory.

Free Memory

logiciel free memory

Prix : gratuit Société: Rocky Sand Studio

Free Memory est une application gratuite sur la Mac Appstore. L’application est conçue spécifiquement pour libérer de la mémoire.

 

Une fois que vous téléchargez l’application :

 

Vous devriez voir l’utilisation de la mémoire dans la barre d’outils située en haut à droite. Si vous cliquez dessus et y accédez, vous devriez voir exactement combien de mémoire utilise votre Mac.

Si vous souhaitez libérer la mémoire vive, sélectionnez simplement vider la mémoire libre. Cela devrait durer 1 minute environ.

Si votre Mac n’a que 2 Go de RAM, je vous recommande de mettre à niveau au moins 4 Go. Pour obtenir une performance maximale. Vous verrez une énorme différence dans l’utilisation générale.

 

L’article Libérer de la mémoire sur votre Mac – Utilisation de la commande de purge du terminal est apparu en premier sur Nettoyer Son Mac.

Votre Macintosh Plante ? Que Faire

Les Macs ont une réputation de fiabilité et son connus pour leurs facilité d’utilisation, mais les plantages et autres petits bugs se produisent de temps en temps soit en raison de problèmes liés à la performance, soit de bogues de logiciels.

Vous pourriez vraiment avoir de mauvaises surprises lorsque votre Mac gèle temporairement, ou pire encore se bloque complètement (heureusement, c’est très rare), et vous pourriez commencer à vous demander s’il est temps de mettre à niveau votre machine ou de la dépanner.

Fort heureusement, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire avant que ces étapes drastiques ne soient nécessaires.

mac qui gele - application qui plante

Raisons pour lesquelles votre Mac peut bloquer

Certaines des principales raisons pour lesquelles un Macintosh peut geler ou bloquer sont les suivantes :

 

  • Problèmes de logiciels et incompatibilités
  • Pas assez de mémoire système pour les applications à exécuter
  • Applications à forte intensité au niveau ressources qui utilisent fortement votre CPU
  • Trop d’applications ouvertes à la fois en utilisant beaucoup de mémoire
  • Applications concurrentes pour un accès simultané au disque et autres ressources

 

Types de blocages

Il existe généralement deux types de problèmes :

 

L’application se bloque, ce qui est se matérialise par l’apparition de l’icône multicolore appelée affectueusement que les possesseurs de Mac détestent tant ! (Appelée en Anglais Spinning Beach Ball Of Death) qui est tout simplement un message d’erreur spécifique à l’application indiquant que le processus s’est arrêté de façon inattendue.

Dans ces cas, il est généralement possible de forcer l’application à quitter (maintenez la touche CMD + OPTION + ESC et choisissez l’application) si OSX ne l’a pas déjà fait automatiquement, puis continuez à utiliser votre Mac normalement.

Vous pouvez aussi cliquer sur le menu pomme en haut à gauche et choisir l’option Forcer à quitter pour tuer le processus de l’Application créant ce bug

systeme entier qui bloque

Le système se bloque lorsque l’ensemble du système devient lent ou ne répond tout simplement plus (vous ne pouvez même pas utiliser la souris ou le clavier).

Dans ces cas, il y a très peu de choses que vous pouvez faire une fois que le problème survient, sauf un redémarrage (maintenez la touche enfoncée pendant quelques secondes).

Si vous avez déjà configuré votre Mac pour redémarrer automatiquement lorsqu’il se produit un gel du système irrécupérable (dans le panneau de contrôle Économiseur d’énergie dans les Préférences système), il devrait redémarrer tout seul dans de telles circonstances.

 

Comment éviter les crashs et les gels du système

Il existe quelques précautions de base que vous pouvez suivre pour minimiser les risques de plantage, de gel et autres ralentissements qui risquent d’entrainer uen mauvaise performance de votre Mac.

Les conseils suivants sont assez évidents (pour la plupart des utilisateurs Mac), mais il est surprenant de savoir combien de personnes négligent leur installation ! Au fil du temps, les problèmes ont tendance à empirer, il est donc judicieux de se tenir au courant de ces activités de maintenance préventives.

Il vaut également la peine d’effectuer une vérification rapide de votre matériel (Hardware) pour vérifier que tout est en bon état de fonctionnement comme suit :

 

  • Dans le menu Apple, choisissez A Propos de ce Mac
  • Cliquez sur le bouton Plus d’infos
  • Choisissez le rapport système pour afficher l’état de tout votre matériel

acces menu de diagnostic hardware

 

Cela mettra en évidence les problèmes de matériel susceptibles de contribuer aux problèmes du système. De même, dans votre utilitaire de disque, vous pouvez vérifier le S.M.A.R.T. L’état de votre disque dur, qui mettra en évidence tous les problèmes potentiels rencontrés par celui-ci. Un disque dur défaillant contribuerait probablement au blocage de votre système, a des erreurs durant le boot ou durant les transferts de fichiers.

utilitaire d'analyse de disque

Gardez votre OS et vos applications à jour

Il est fortement conseillé d’assurer que Mac OS et toutes vos applications sont à jour, car les mises à jour régulières devraient corriger les défauts critiques de sécurité et de compatibilité dans Mac OS et vos applications.

Heureusement, les Mac vérifient automatiquement les mises à jour du système d’exploitation et quiconque utilise l’App Store peut facilement obtenir les versions les plus récentes de ses applications.

 

Installez plus de mémoire système

Un manque de RAM sur votre système entraînera une exécution beaucoup plus lente des taches et applications lorsque votre ordinateur essaie de libérer l’espace mémoire dont il a besoin. C’est l’une des causes les plus courantes du gel du système, mais l’ordinateur reprend habituellement le contrôle sans crash catastrophique.

memoire ram installe sur votre mac

L’ajout de plus de mémoire système est l’une des meilleures choses que vous pouvez faire en offrant à votre Mac de meilleures performances. Cela vous permettra également d’ouvrir plus d’applications en simultané sans remarquer un ralentissement notable.

 

Effectuer un nettoyage régulier

Votre Mac fonctionnera généralement correctement sans aucun problème sérieux, mais lorsque les applications ou le système d’exploitation lui-même commencent à se figer ou à bloquer, il est recommandé d’investir un peu de temps dans des tâches d’entretien régulières.

 

Quelques pistes à envisager :
  • Défragmentez votre disque dur, surtout si vous utilisez des fichiers massifs tels que des vidéos. Des applications telles que Drive Genius 3 et iDefrag 2 sont de bons outils tiers pour défragmenter le disque d’un Mac.
  • Vérifiez et réparez les autorisations de disque à l’aide de l’outil de l’utilitaire de disque intégré.
  • Supprimez les applications inutilisées et effacez leurs préférences et caches système.
  • Videz des caches d’applications (par exemple dans Safari) et effacez régulièrement les éléments de l’historique.
  • Jetez un coup d’œil a votre moniteur d’activité

Votre moniteur d’activité (présent dans vos applications>utilitaires) permet d’obtenir des informations cruciales sur l’utilisation des ressources sur votre système Mac !

Ouvrez régulièrement votre moniteur quand celui-ci plante ou deviens lent pour rapidement repérer quelle application utilise le plus votre CPU. Une application utilisant plus de 75% du CPU peu entrainer un ralentissement du système voir des crashs ! A vous de voir si cette application vous est utile. Si ce n’est pas le cas, tuez le processus pour libérer de la mémoire vive ou considérer l’ajout de barrettes de RAM supplémentaires.

rsz_moniteur_dactivite_en_action

Libérez la mémoire inutilisée qui est bloquée à l’aide d’applications telles que Memory Cleaner.

  • Redémarrez votre Mac de temps en temps

Beaucoup de gens laissent leur Mac allumé en permanence et le redémarre jamais à moins qu’ils ne soient forcés à le faire par le système ou une mise à jour d’application.

Un Mac a tendance à bien fonctionner de la sorte, mais il est recommandé de redémarrer occasionnellement votre installation pour réinitialiser complètement l’état de la mémoire et de vos applications. Cela permet également aux démons et à d’autres processus de système de base de se réinitialiser, ce qui peut parfois résoudre pas mal voir tous vos problèmes.

Vous n’avez pas besoin de redémarrer votre Mac tous les jours, mais une fois par semaine semble être un compromis judicieux. Notez que le démarrage d’un ordinateur augmente effectivement la tension et l’usure de ses composants lorsqu’ils passent d’un état non alimenté à un état totalement alimenté, donc c’est probablement une bonne habitude de laisser votre ordinateur en mode veille plutôt que de l’éteindre complètement.

  • Libérez l’espace disque dur

OSX (comme tout système d’exploitation) n’aime pas fonctionner avec peu d’espace disque disponible, alors assurez-vous d’avoir suffisamment de place sur votre lecteur. Si vous n’avez presque plus d’espace, cela augmentera certainement la fréquence de ralentissement du système qui bloquera plus souvent.

 

Quelques conseils pour libérer de l’espace disque supplémentaire :
  • Trouvez et supprimez des fichiers en double en utilisant des applications telles que Gemini et Chipmunk
  • Vider régulièrement la corbeille et les poubelles des applications individuelles (comme iPhoto et iMovie)
  • Trouver et supprimer (ou archiver) des fichiers très volumineux tels que des vidéos et des photos
  • Compresser, déplacer ou archiver les anciens fichiers et emails
  • Déplacez vos documents vers un service dans le Cloud tel que iCloud ou DropBox

 

Les outils disponibles pour réparer son Mac

Les pistes explorées ci-dessus sont des réflexes que vous obtiendrez rapidement pour débloquer votre ordinateur. Si votre Macintosh crashe régulièrement, c’est probablement qu’il existe des problèmes plus sérieux à résoudre !

 

Il existe heureusement tout un tas de logiciels dédiés pour diagnostiquer vos problemes comme MacBooster, Stellar SpeedUp Mac, MacReviver, ou encore CleanMyMac.

 

Ces applications permettent de détecter les anomalies et vous proposent des solutions utiles pour régler ces problèmes.

Votre système ou votre disque est peut-être fatigué ou tout simplement saturé.

Vous n’avez peut-être pas assez de RAM installée sur votre système….

 

Armé de ces outils, vous devriez pour voir facilement faire le ménage sur votre installation et retrouver ainsi toute performance perdue.

L’article Votre Macintosh Plante ? Que Faire est apparu en premier sur Nettoyer Son Mac.